Accueil du site PATRIMOINE
 

Charbon actif & charbonnière

Article publié le samedi 1er mars 2008.


(JPEG)

Depuis quatre ans, nous animons un espace sur l’activité des charbonniers, avec allumage ou maquette de charbonnières. Notre expérience et nos connaissances nous poussent à développer ce thème fort sur notre commune, et à réaliser une véritable charbonnière pédagogique, à la fois événementielle et pérenne.

message : vous lisez cet article car vous vous intéressez aux charbonnières. Contactez nous Martial, nous voulons créer un "réseau charbonnière", source d’informations, de contacts et de partage d’expériences. Merci et bonne lecture.

La restauration d’un premier emplacement d’une charbonnière a été le départ de la création de l’éco site des charbonnières des garrigues du Pic St loup à Ste Croix de Quintillargues. Ce site a servi pour le tournage d’un film sur les migrants italiens charbonniers de notre région.

Restauration de BB1

Ouverture par coupe à blanc et brulis de la loge.

(JPEG)
restauration charbonnière...par le feu

Après quelques jours de débroussaillage, coupe de bois et construction en pierre sèche, la loge charbonnière renait de ses cendres...charbonneuses

Nous avons remonté la cabane et mis une couverture en ramilles (branchettes) de chêne vert. L’ouverture est axée vers le centre de la faulde (aire de charbonnage), à l’emplacement du caritou. Le tas noir pointu est la terre charbonnée que nous avons tamisé. Le bois, les grand hommes, est entreposé aux abords. Il y a 6 stères, c’est le volume moyen des meules d’ici. La coupe s’étend sur un diamètre de 26 m. Les bois ont plus de 50 ans d’âge, pour la plupart ils sont hors normes, trop gros, mais nous "ferons avec".

(JPEG)
c’est comme il y a 150 ans
chantier de restauration du 2 & 3 décembre 2006

Mise en place du bois et début de la construction de la meule. des petits rondins servent d’appuis aux bûches et formeront la cheminée d’allumage.

(JPEG)

La meule, le tas de bois, est à deux étages. Le piquet au centre a donné l’axe. Une astuce consiste à le mettre tête en bas pour que la forme évasée permette un retrait plus facile.

(PNG)
Notre première avec Louis

Le bois est recouvert de paille puis de terre. Le piquet central est retiré. Nous versons des braises dans la cheminée centrale. Le bois mort que nous avions mis au pied, en début de construction, prend feu. La combustion démarre et remonte le long de la cheminée, il faut alimenter en permanence avec du bois . Enfin, quand le feu est en haut, nous bouchons la cheminée, la carbonisation commence.

(JPEG)

La conduite du feu, l’art du charbonnier, consiste a obliger la cuisson pyrolyse de descendre vers le pied de la meule et d’en tirer du charbon de bois. Nuits et jours, il veille pour éviter l’inflammation de la meule. Le vent, la pluie et les différents grosseurs du bois sont autant de facteurs perturbants la cuisson.

(JPEG)
La conduite du feu

la meule a perdu le 4/5 de son volume. Le démontage se fait après extinction complète par étouffement. la terre est récupérée précieusement. Le charbon étalé pour éteindre les dernières braises puis mis en sac.

(JPEG)

Dans son ensemble l’opération complète a durée une semaine. Plus la restauration.

Nous avons aujourd’hui, 7 loges charbonnières de BB1 à BB7, en l’état ou retapés. Sur plus de 5 km de sentiers.

Nous organisons une manifestation "Lo Garou", pendant laquelle les charbonnières sont animées.

Cette manifestation se veut être une vitrine vivante de notre patrimoine local passé et présent.

CHARBON Actif éco site

Ce projet s’inscrit dans un plan de valorisation de l’ensemble du patrimoine, majeur (église romane, antiquité) et mineur (activités rurales) de la section patrimoine « Les Quintillades », en collaboration avec le Conseil Municipal.

CHARBON Actif, la révélation d’un petit patrimoine

Le territoire de la commune de Ste Croix de Quintillargues recèle un grand nombre d’emplacements d’anciennes charbonnières, de fours à chaux et de quelques fours divers. La présence du Quintillargois Louis Salvi, fils et petit-fils de charbonniers, a été l’élément moteur de notre engouement pour cette activité passée. La rencontre avec M. Laurent Fabre, docteur-es-charbonnière, nous a permis d’acquérir des connaissances scientifiques et ethnologiques. Enfin, la joie et l’excitation de conduire le feu sur deux meules à charbon nous ont donné l’expérience et une certaine passion pour cet art forestier.

Nous considérons que cette manifestation apporte la connaissance, à un public varié, villageois et citadin, de l’importante activité de la fabrication du charbon de bois dans notre environnement proche et de son impact sur le paysage boisé. La démonstration de cette richesse écologique, économique et historique donnera l’envie de mieux la préserver.

• Le projet s’articule sur :
-  Un espace de plusieurs loges à charbonnières avec une à meule et une à four en fer. Aménagement sur le terrain communal dit des Crotasses. Nb : la proximité de la bergerie d’Olivier donne une plus value à la notion de garrigue.
-  Un parcours d’interprétation sur site.
-  Une documentation technique et sociologique sur la vie des artisans du feu. Des extraits seront publiés dans le livre sur Ste croix de Q.
-  Des randonnées découvertes guidées « A la recherche des charbonnières perdues ».
-  Un programme d’activités et ateliers sur ces thèmes sous le nom charmant de Lo Garou.

Le charbon de bois sera vendu au profit des activités associatives.

Suite des charbonnières sur : www.altimara.eu/blog



Forum de l'article